Accueil > Sétif profond

Cité des Combattants à Sétif : Quartier résidentiel ou zone d’extension touristique ?

jeudi 27 juillet 2006

Les habitants de la cité des Combattants dénoncent, à travers une pétition, les violations de la loi et le non-respect des textes en vigueur relatifs à l’aménagement d’urbanisme et de construction.
En effet, selon les signataires de la pétition, les services concernés au niveau de l’APC et la direction de l’urbanisme ont délivré un permis de construire, le 15 février 2006, et ce, en dépit de leur opposition, à un entrepreneur pour ériger un hôtel sur l’assiette d’une ancienne villa. Les protestataires qui voient que cette construction, R+ 7 sur la façade principale et R+ 8 sur la façade postérieure, engendrera des problèmes, à savoir le vis-à-vis, l’ensoleillement, sans parler du cadre de vie, sont déterminés à préserver leur cité de ces agressions urbanistiques.
Ils interpellent les autorités concernées pour trouver une solution et mettre fin à ce problème en ouvrant une enquête pour situer les responsabilités et démasquer les auteurs de ces actes surtout que les lois son claires et nettes. “Nous ne voulons pas transformer notre cité en zone d’extension touristique”, nous affirme un des riverains qui ont pris attache avec notre journal. “Le décret exécutif n° 91/ 175 du 28/ 1991 est clair, nous ne demandons que son application”, renchérit-il.

Faouzi Senoussaoui

Liberté


Derniers articles