Accueil > Sétif profond

Scandale au bureau de poste de Belaâ : 100 millions de centimes détournés

samedi 29 juillet 2006

Le receveur du bureau de poste de Belaâ, daïra d’El Eulma, a été mis sous contrôle judiciaire. G. A., un quinquagénaire, est accusé de complicité avec 24 autres fonctionnaires, de différents services de l’APC et des impôts, et D. M., fils d’une veuve de chahid décédée en 2001. En effet, D. M. a falsifié les pièces du dossier pour percevoir l’allocation de la femme de chahid, à savoir les certificats de vie, de la non-activité et de la non-affiliation à la Cnas, à la CNR et à la Casnos, ainsi que l’extrait de rôle.
Les services d’Algérie Poste de Sétif ont déposé plainte contre G. A., receveur dudit bureau de poste. Le pot aux roses fut alors découvert, 100 millions de centimes ont été encaissés par D. M. durant près de 4 ans, sans avoir la procuration, la seule pièce justificative qui permet aux ascendants et descendants d’encaisser l’allocation.
Le juge d’instruction près le tribunal d’El Eulma a ordonné de placer le receveur sous contrôle judiciaire pour corruption, les 25 autres fonctionnaires complices ont été libérés provisoirement, alors que le fils de la veuve décédée est en fuite.

F. S.

LIBERTE


Derniers articles