Accueil > Sétif profond

Première société de radio-taxi financée par l’ANSEJ

mercredi 2 août 2006

La première société de radio-taxi, qui voit le jour en Algérie grâce au dispositif de l’agence nationale de soutien à l’emploi des jeunes (ANSEJ), a été créée dans la wilaya de Sétif par trois jeunes promoteurs, a indiqué le directeur de l’agence locale de l’ANSEJ.
Lors d’une cérémonie organisée, avant-hier, à l’occasion du lancement des activités de cette société, le wali de Sétif a procédé à la remise officielle de l’autorisation d’exploitation signée du ministre des Transports.
Constituée dans un premier temps de quinze véhicules équipés de radios, la société a nécessité un financement de l’ordre de 10 millions de dinars mis en place par la Banque de développement local (BDL). La “société sétifienne de radio-taxi” ambitionne, selon ses jeunes promoteurs, de se développer “en vue de doubler, à terme, le nombre de taxis, contribuer à l’amélioration du transport urbain à Sétif et créer davantage d’emplois stables”.
La société a favorisé, note-t-on dans ce contexte, la création de 24 postes de travail entre chauffeurs, standardistes et agents d’entretien. Le prix des courses sera fixé, pour ce qui concerne la nouvelle société, au moyen de compteurs, précise-t-on également.

Liberté


Derniers articles