Accueil > Sétif profond

Les confessions d’un ministre

lundi 3 avril 2006

Azouz Begag, ministre français délégué à la Promotion de l’égalité des chances qui considère et, à juste titre, que le poste de ministre est « éphémère », pense à l’avenir, une fois que sa mission gouvernementale prendra fin. Lors d’une discussion à bâtons rompus, tenue en marge du dîner, organisé le 1er avril à l’hôtel El Hidhab de Sétif, le ministre écrivain pense sérieusement à partager sa vie entre l’hexagone et Guedjal (localité située à 10 km de Sétif) le village de ses parents où il compte se retrancher 6 mois de l’année afin « d’écrire et s’adonner au métier de la ferme... »


Voir en ligne : El Watan


Derniers articles