Accueil > Sétif profond

OPGI de Sétif : 26 milliards de déficit et 1 074 dossiers devant la justice

samedi 9 septembre 2006

L’office de promotion et de gestion immobilière (Opgi) de Sétif enregistre un déficit de 26 milliards de centimes. En effet, les locataires au niveau des différentes cités du logement social locatif refusent de payer le loyer.
Devant cette situation qui perdure et qui n’arrange guère les affaires de l’office, la direction, avant de recourir à la justice, a ouvert les portes pour négocier avec les bénéficiaires de logements qui refusent de payer en leur proposant même des tableaux d’échéances pour pouvoir payer les dettes, en vain.
Selon le directeur de l’Opgi, seulement 10 milliards ont été récupérés au 30 juin 2006. Le manque à gagner est passé de 26 à 36 milliards, en dépit des appels lancés par la direction de l’Opgi, beaucoup d’occupants de logements sociaux locatifs refusent de répondre favorablement aux propositions.
D’autre part, nous avons appris aussi que l’office a esté en justice 1 074 locataires pour non-payement du loyer. “Nous avons commencé par les locataires qui ont de grosses sommes de loyers impayées et qui refusent de nous contacter pour payer. avec toutes les facilitations, ils font toujours la sourde oreille”, nous a affirmé le directeur général de l’Opgi. De leur côté, les locataires voient que les prix des loyers sont excessivement chers.
Le nombre des dossiers qui seront entre les mains de la justice sera revu à la hausse puisque l’office compte déposer plus de 1 500 dossiers.
Il est à noter aussi que la wilaya de Sétif possède un parc important de logements sociaux qui a été renforcé de plus de 5 000 unités en 2005/2006.

Faouzi Senoussaoui, Liberté


Derniers articles