Accueil > Sports

L’Entente de Sétif à Khartoum

jeudi 14 septembre 2006

Les Ententistes s’envoleront aujourd’hui, à 12h30, à destination de Khartoum via le Caire, et ce, pour donner, le lundi 18 septembre 2006, la réplique au club soudanais d’El Merikh qui vient de s’attacher les services de l’ex-coach du Togo, l’Allemand Otto P’fitser.

Ce départ à quatre jours du match comptant pour le premier tour de la champion’s league arabe, permettra aux Sétifiens de récupérer d’un long et harassant voyage et de s’acclimater aux conditions climatiques du Soudan. Pour cette virée, la délégation sétifienne comporte 29 membres dont 22 joueurs. Le stoppeur Deffnoun et l’attaquant Farid Touil, n’étant toujours pas compétitifs, ne sont pas du voyage tout comme le Camerounais Bayami qui n’est pas qualifié. Tout auréolé par le dernier succès obtenu face au PAC, le onze sétifien, qui enregistre par là même sa troisième victoire d’affilée le plaçant aux commandes, se déplace avec un moral gonflé à bloc. Avant de donner la réplique au Merikh qui s’est préparé aux Emirats arabes où il a disputé de nombreuses rencontres amicales, la bande à Belhout qui part vers l’inconnu d’autant qu’elle ne possède que de bribes d’informations sur son adversaire, aura en principe le temps de retrouver ses forces après l’éreintant voyage de près de 20 heures. Issad Bourahli, qui souffre d’une inflammation au genou, sera après un repos de deux jours et des soins de la partie, le jour « J ». Afin d’éviter toute mauvaise surprise face à une formation possédant selon certaines informations un groupe homogène et une attaque ayant inscrit 44 buts, lors de l’exercice précédent, sa défense n’a encaissé que 7 buts, Le coach Rachid Belhout a mis en garde ses joueurs contre un excès de confiance : « On doit, pour l’heure, tourner la page du championnat. Pour bien négocier ce déplacement, il faut qu’on fasse preuve d’une grande solidarité et d’une concentration. Pour garder cette dynamique, le groupe ne doit pas s’enflammer car le plus dur reste à faire. » La réussite qui a accompagné les partenaires de Maïza lors des dernières sorties, sera-t-elle présente lors de la confrontation de lundi qui sera dirigée par un trio égyptien ?

Kamel Beniaiche, El Watan


Derniers articles