Accueil > Sétif profond

Gestion au gré des humeurs

samedi 30 septembre 2006

Rien ne va à la commune de Sétif où le courant ne passe plus entre le P/APC et les membres de l’exécutif, dont certains sont pourtant issus de la même formation politique (FLN) que le maire de plus en plus contesté par la majorité d’une assemblée constituée de 33 membres. Pour l’illustration, l’exécutif communal n’a pas siégé depuis huis mois. Comment peut-on gérer les affaires d’une aussi grande agglomération dans pareilles situations s’apparentant à un langage de sourds-muets ?

El Watan


Derniers articles