Accueil > Sétif profond

Il faisait passer des offres d’emploi : Tentative d’escroquerie avortée

lundi 9 octobre 2006

Les services de la police judiciaire de la sûreté de la wilaya de Sétif ont réussi à mettre fin aux agissements d’un escroc dénommé B. R. H., âgé d’une trentaine d’années. L’escroc est venu à Sétif au début du mois de ramadhan.
Son stratagème consistait à afficher dans les endroits publics une annonce : “Société importante cherche chauffeur pour véhicule léger, possédant un permis de conduire et un passeport en cours de validité. Pour toute personne concernée, contactez le numéro de téléphone…”. Un jeune chômeur, G. S., âgé de 30 ans, attiré par l’offre, appela le numéro indiqué. B. R. H., l’escroc venu d’Alger, lui fixe rendez-vous à l’hôtel où il a réservé sous un autre nom. Les deux jeunes se rencontrèrent à l’hôtel. L’escroc s’est présenté comme étant un représentant de la société Orascom et qu’il est souvent en déplacement entre Alger, Sétif et Skikda et qu’il avait besoin d’un véhicule avec chauffeur.
Il conduit sa victime vers une agence de location de voitures pour louer une Citroën C4. Ils présentent bien sûr le passeport du jeune chômeur. Pour convaincre sa proie,
B. R. H. acheta un téléphone portable et une puce pour le chômeur qui, pour lui, vient de décrocher un travail. “C’est pour rester en contact”, lui affirma l’escroc. Quelques minutes avant le f’tour, l’escroc libéra le chauffeur après lui avoir donné rendez-vous après la prière du Maghreb devant le CHU G. S. La victime, raconta toute son histoire à son ami qui n’a pas avalé le coup. Il lui demande d’aller voir la police qui, à l’heure et au lieu du rendez-vous, a réussi à arrêter B. R. H. qui allait certainement voler la voiture pour disparaître sans laisser de trace.
Celui-ci a été placé sous mandat de dépôt pour escroquerie et faux et usage de faux.

Faouzi Senoussaoui, Liberté

Derniers articles