Accueil > Sétif profond

Les poubelles ont disparu

lundi 16 octobre 2006

Sétif croule sous la crasse et la cause principale est l’irresponsabilité partagée des citoyens et des autorités locales. Le citoyen est générateur de déchets et d’ordures. C’est lui le premier qui salit et pollue l’environnement. Les autorités ont-elles en charge de faire œuvre de salubrité et de nettoyer cet environnement. Vous pouvez chercher dans tous les coins de la cité et nulle part, vous ne trouverez une poubelle qui servirait à recueillir ce que le citoyen jette. Le Sétifien jette son mégot, son pot de yaourt ou de glace, sa bouteille en plastique, sa cannette de bière dans la rue parce qu’il n’a pas trouvé de poubelles. Il n’y a pas très longtemps, ces poubelles ornaient les rues de la vie et ces dernières étaient plus propres. Aujourd’hui, le citoyen jette dans la rue et l’APC ne fait pas d’heures supplémentaires et ne juge pas utile de poser des poubelles publiques et l’environnement en pâtit.

El Watan du 15/10/2006


Derniers articles