Accueil > Sétif profond

Recrudescence des vols

lundi 16 octobre 2006

Jeudi, au souk Abacha de Sétif, un père de famille a été délesté de 5000 DA au su et au vu de tous, Citoyens et policiers.

Personne n’a osé intervenir pour aider le pauvre bonhomme. Ce dernier était pétrifié en découvrant le vol dont il a été victime. Il pleurait à chaudes larmes et implorait pour qu’on lui rende le pécule destiné à l’achat des vêtements de l’Aïd pour ses enfants. Les voleurs, pourtant connus, n’ont pas été dérangés et ils ont continué leur forfait. Ces actes sont quotidiens et rien n’est fait pour que ça cesse. Voler devient un métier et les bandes organisées de plus en plus nombreuses. Les vols de voitures sont aussi en hausse durant le mois du Ramadhan. L’impunité encourage les criminels en tous genres à exercer leurs talents en toute impunité.

K. B.
El Watan du 15/10/2006


Derniers articles