Accueil > Sports

Infrastructures à Sétif : Vers la réalisation d’un « grand stade »

mardi 31 octobre 2006

Les élus de l’APW de Sétif, réunis dimanche en session ordinaire, ont proposé l’inscription, dès 2007, d’un projet de réalisation d’un grand stade d’une capacité de 45 000 places dans la capitale des Hauts-Plateaux.
Selon les élus locaux, la ville de Sétif, 400 000 habitants, connaît « une expansion considérable dans tous les domaines et s’affirme comme un pôle régional de première importance, ce qui commande la mise en adéquation des infrastructures sportives avec le développement tous azimuts de la wilaya ».

Les membres de l’APW ont également justifié la proposition de construction d’un grand stade par le fait que l’actuelle enceinte sportive importante, le stade du 8-Mai 1945 relevant de l’Office du parc omnisports (OPOW), situé au centre ville, « ne répond plus avec suffisamment de confort et de sécurité à l’affluence, de plus en plus importante du public « d’autant que le club-phare, l’Entente de Sétif joue désormais les premiers rôles tant au plan national qu’international ».
Dans l’attente de l’inscription du projet de « grand stade », les élus de l’APW de Sétif ont également recommandé, l’intervention « urgente » des services concernés pour « entamer les phases 1 et 2 des travaux d’extension des gradins du stade du 8-Mai 1945 ». 251 clubs sportifs, note-t-on, « dont 131 activent de manière régulière et permanente sont agréés dans la wilaya de Sétif ».

L’Entente sportive sétifienne (ESS), actuel leader du championnat national de première division, le Mouloudia Chabab El Eulma (MCEE), qui évolue en deuxième division et l’Union Sportive Madinat Sétif (USMS), doyen des clubs sportifs sétifiens et finaliste malheureux de la coupe d’Algérie de football en 2005 sont les clubs les plus en vue de la wilaya de Sétif où commencent également à émerger, entre autres associations, les équipes de football des villes de Bir El Arch, Aïn Azel et Aïn Oulmène.
Le volume des investissements consentis dans la wilaya de Sétif au bénéfice du secteur de la jeunesse et des sports, dans le cadre des différents programmes de développement, est de l’ordre 2,40 milliards de dinars, rappelle-t-on.

N. République


Derniers articles