Accueil > Sports

L’usm sétif réagissant au renvoi de son équipe du stade du 8-mai-45

mercredi 1er novembre 2006

Dans un point de presse tenu au siège du club lundi en fin d’après-midi, le président de l’USM Sétif, Zine Madani, est sorti de sa réserve pour dénoncer, selon lui, le comportement scandaleux et irresponsables des gestionnaires de l’Opow du 8-mai-45 allant jusqu’à les accuser d’actes de sabotage. “Cela fait maintenant presque deux mois que nous avons signé une convention avec la direction du stade, malheureusement depuis quelque temps, les responsables de cette structure sont en train de nous mettre les bâtons dans les roues. On a tenté de régler cette situation cependant, force est de reconnaître que les choses ne cesse de s’empirer. En effet, notre équipe a été empêchée de s’entraîner dimanche dernier sans aucun motif. À cet effet, nous avons pris le soin d’adresser des correspondances au wali et au DJS pour qu’ils interviennent dans cette affaire et mettre fin ainsi à ces agissements que je qualifie tout simplement d’actes de sabotage”, dira-t-il d’abord avant de préciser que si jamais cet état persiste, il se retirera de la gestion club. “en clair, quelque part je pense qu’on n’apprécie pas le fait que l’USMS puisse évoluer dans ce stade. Si les choses ne changent pas, je vais déposer ma démission ainsi que celle de l’ensemble du bureau directeur”, ajoutera-t-il. L’intervenant a tenu par ailleurs à avertir l’opinion sportive contre toute tentative de déstabilisation de son team car, estime-t-il, “certaines parties qui se reconnaîtront sûrement tentent de nous déstabiliser par tous les moyens. Je ne citerai pas des noms pour le moment mais ce que je n’arrive pas à comprendre, ce sont les raisons de tout cet acharnement sur nous. Est-ce que ces gens-là ne veulent pas que l’USMS accède ou bien veulent-ils régler des comptes avec moi ?”
Abordant le volet financier, le patron de Sofafe a reconnu que le club souffre sur ce plan puisqu’il révélera que les caisses ont été renflouées uniquement par des subventions de 300 millions de centimes de la part de la municipalité et 118 millions émanant de la DJS dont la moitié est allée aux créanciers et d’enchaîner : “On est premiers au classement du championnat. Nous comptons terminer la phase aller en leader. À partir de là, si on veut que l’USMS accède, on souhaite un soutien de la part des pouvoirs publics pour avoir ainsi tous les atouts de notre côté”, dira-t-il. Pour ce qui est de l’effectif, notre interlocuteur nous apprend que deux joueurs ont été officiellement libérés en prévision du mercato, à savoir Zeroual et Merghadi.
Quant aux besoins émis par son coach, Youcef Bouzidi, en ce qui concerne le renforcement de certains compartiments, le boss unioniste s’est contenté de nous faire savoir qu’il est en contact avec quatre joueurs évoluant en division une et deux.

F.R. Liberté


Derniers articles