Accueil > Sports

L’ESS s’échappe, le WAT surprend, le MCO déçoit

samedi 4 novembre 2006

Au tiers de son parcours, le championnat de la division nationale I semble avoir donné son verdict concernant le haut du tableau où l’ES Sétif, avec sa cinquième victoire en déplacement, semble être bien partie pour s’emparer du titre. Si dans le haut du tableau tout paraît clair, dans le bas, c’est la bouteille d’encre avec cette belle victoire de l’ex-lanterne rouge, le Widad de Tlemcen, à Alger face à l’OMR. Ainsi, à Oran, le leader sétifien, face à un Mouloudia éclopé il faut le dire, n’a pas raté l’occasion d’ajouter trois points dans son escarcelle, prenant une bonne avance sur son poursuivant immédiat, l’ASO Chlef. Il s’agit là certainement d’une première dans notre championnat, car cela n’a jamais été le cas après seulement dix journées de compétition. A Zabana, l’ESS a passé un cap important dans sa future consécration en jouant intelligemment le jeu, contrairement à son adversaire du jour qui confirme son déclin et celui de ses vedettes qui n’admettent même pas leur remplacement, alors qu’elles ne font aucun effort pour être à la hauteur des aspirations de leurs fans.

A Alger, l’effet Bira commence à poindre à l’horizon, comme le confirme cette éclosion d’une pléiade de jeunes qui n’ont rien à envier aux « ténors », et le brillant succès ramené du 20 Août, où beaucoup d’autres mieux nantis ont échoué, permet au Widad de quitter la place de lanterne rouge bien avant la phase retour. Si le WAT ne peut prétendre à la consécration, il aura en tout cas mis le cap vers l’avenir et vers son maintien parmi l’élite, à la condition que la bâtisse que commence à édifier Bira ne soit pas trop chambardée lors du prochain mercato.

Boumaza Habib. Le Quotidien d’Oran


Derniers articles