Accueil > Sports

Une perche tendue à Hadj Aïssa

lundi 13 novembre 2006

Sur l’absence du métronome de l’Entente de Sétif Hadj Aïssa, Cavalli rappellera un certain nombre de principes qui fondent la venue et le comportement de tout joueur en sélection. Il est vrai que depuis son arrivée, et le premier stage de juin dernier à la veille du match contre le Soudan, Cavalli a expliqué sa stratégie de travail et les principes qui guideront sa mission en Equipe nationale, appelée à retrouver son lustre d’antan et surtout se qualifier à la prochaine CAN-2008. « Qu’il soit déçu de ne pas être aligné face à la Gambie, je le comprends et il est de mon devoir de le comprendre, dissertera Cavalli ; mais il y a une ligne de conduite à respecter et je ne laisserai personne perturber le vestiaire. Hadj Aïssa est un joueur qui a des qualités, il est jeune et il va revenir en Equipe nationale. Il a d’ailleurs commencé à rectifier le tir, donc je ne parlerai pas de sanction, mais de remise en cause. En outre, je suis là pour aider Hadj Aïssa, et je l’ai aidé d’ailleurs, dans son métier. » Cavalli n’omettra pas de remercier le président Serrar pour sa compréhension et ses relations avec le staff de l’équipe nationale. Dans la foulée, le sélectionneur a indiqué que l’international algérien d’Aarau (D1, Suisse), Hocine Achiou, serait, lui aussi, de retour parmi les Verts, car c’est un joueur que le staff connaît bien aussi et apprécie la valeur.

Info Soir


Derniers articles