Accueil > Sétif profond

Remous à l’université de Sétif

mercredi 15 novembre 2006

L’incident survenu jeudi dernier entre le recteur de l’université Ferhat Abbas (Sétif) et un enseignant de la faculté de droit prend d’autres tournures.

La nouvelle section locale du Conseil national des enseignants du supérieur (CNES), qui a été élue le 7 novembre 2006, prend le dossier en charge. A cet effet, une assemblée générale ayant regroupé 50 enseignants sur les 60 que compte la faculté précitée s’est tenue hier. Les présents qui ont dénoncé le comportement du recteur ayant, selon eux, humilié leur collègue, n’étant que le vice-doyen chargé de la pédagogie, comptent, d’après le communiqué dont une copie a été adressée à notre bureau, observer, samedi 18 novembre, un arrêt de travail d’une journée en guise de solidarité avec le vice-doyen qui vient de déposer sa démission. Les universitaires ont en outre invité l’ensemble du corps enseignant de l’université à une assemblée générale pour mardi 21 novembre, qui devrait prendre une position vis-à-vis de ce problème qui envenime les relations entre les enseignants et le premier responsable de l’université.

Kamel Beniaiche , El Watan


Derniers articles