Accueil > Sétif profond

Le chef de service paie de la direction de l’éducation de Sétif sous mandat de dépôt

vendredi 1er décembre 2006

Après une enquête approfondie de la brigade économique de la police judiciaire de Sétif, le juge d’instruction du tribunal de Sétif a placé le nommé M. E., chef de service paie au niveau de la Direction de l’éducation de la wilaya de Sétif, sous mandat de dépôt, alors que son épouse a été mise sous contrôle judiciaire.
Les faits remontent au mois de septembre écoulé lorsque une enseignante s’est présentée au service des paies pour connaître les raisons de la non-perception de son salaire, poussant la Direction de l’éducation à dépêcher une commission d’enquête afin de vérifier ses déclarations. L’enquête a permis de découvrir qu’effectivement le nom de l’enseignante figurait sur la liste nominative envoyée au service des postes mais avec un autre numéro de compte postal. Les investigations ont révélé que M. C. avait ouvert deux comptes courants pour lui et deux autres pour son épouse et qu’il procédait à l’alimentation de ces comptes mensuellement en prélevant sur les salaires des enseignants. Le préjudice occasionné a été estimé à 164 millions de centimes.

Imed Sellami
Le Soir d’Algérie


Derniers articles