Accueil > Sétif profond

Le CEM de la discorde

lundi 24 avril 2006

L’implantation d’un collège d’enseignement moyen à Maoklane, chef-lieu de daïra situé à 60 km de Sétif, pose problème. De nombreux parents d’élèves de six douars ont adressé dernièrement une pétition aux autorités locales. L’édification du CEM à Aïn Mergoum n’étant, selon les réclamants, pas proche de leur domicile. Les pétitionnaires mettent en outre l’accent sur le nombre des élèves fréquentant actuellement les écoles primaires de Zouaoua, Gamchouche, Tigarnacine, Tizra et Aïn Glion estimé à plus de 800 écoliers, alors que les enfants de Aïn Mergoum ne dépassent, disent-ils, guère les 200. Les habitants de six bourgs précités, dont certains se sont rapprochés de nos bureaux ,demandent en dernier recours l’arbitrage du wali. D’autant que les réponses du P/APC n’ont apparemment pas convaincu nos interlocuteurs.

El Watan

Derniers articles