Accueil > Sports

Châteauroux offre 180 000 Euros à Keïta : Serar : “Il terminera la saison avec l’ESS”

mardi 12 décembre 2006

Souleymane Keita fait l’objet depuis quelques semaines de plusieurs convoitises de clubs européens. Le FC Châteauroux évoluant en ligue 2, s’est manifesté, il y a quelques jours, par le biais d’un manager établi en France, qui a fait une offre au président Abdelhakim Serar, de l’ordre de 180 000 euros.
Une longue discussion s’en est suivie entre les deux hommes qui ont convenu de se rencontrer plus tard. Depuis cette entrevue, les contacts sont complètement rompus entre les deux hommes.

“Effectivement, je vous confirme qu’il y a eu une touche de la part de Châteauroux ; j’ai eu au bout du fil un manager qui m’a fait une proposition. Par correction, j’ai discuté avec lui, il m’a affirmé qu’il allait me contacter de nouveau ; depuis ce jour-là, tout a été rompu ,” nous dira Serar à partir de l’Arabie Saoudite où il se trouve avec son club l’Entente. Pour sa part, Souleymane Keita s’est contenté de nous dire qu’il se sent bien à l’ESS.

Keïta : “Je veux jouer en Europe”

“Il est vrai que ce club français voulait m’avoir dans ses rangs, ils ont discuté avec moi, mais comme je suis engagé avec l’ESS en Coupe arabe, je n’ai pas voulu être perturbé par ce contact, j’ai donc chargé le président Serar de faire le nécessaire. Depuis le premier contact, c’est le silence total. Pour le moment, je me sens très bien à Sétif, il y a une grande joie et une excellente ambiance, la Coupe arabe nous a motivés ; dommage je suis suspendu pour le match d’aujourd’hui, mais j’ai tenu à être présent avec mes coéquipiers afin de les encourager ; ce sera l’année de la consécration, je veux goûter au sacre avec le club qui m’a permis de m’affirmer et d’être là où je suis. Mon objectif reste, toutefois, un contrat professionnel en Europe, je souhaite le concrétiser à la fin de cette saison”, apparemment, la parenthèse du Malien est fermée, Serar ajoutera à ce propos : “Écoutez, laisser partir Keita comme ça, c’est faire preuve de manque de maturité flagrant ; en matière de gestion des joueurs, Keita constitue pour nous, un élément indispensable, on joue sur plusieurs fronts, je ne vais pas m’amuser à le laisser partir, c’est un suicide pour moi. Pour le moment, il se sent bien chez nous, tout comme d’ailleurs il vous l’a confirmé. On fera notre possible pour qu’il ne manque de rien, et je vous annonce qu’il renouvellera son contrat dans les tout prochains jours. Keita terminera la saison avec nous.”

Par ailleurs, un joueur nigérian, âgé de 21 ans, ayant déjà évolué à l’Espérance de Tunis, sera prochainement à Sétif pour renforcer l’équipe pendant le mercato, il sera le 3e étranger à l’ESS après Keita et Remy. Le boss de l’Entente a trouvé la bonne formule qui consiste à puiser son recrutement de la filière sub-saharienne.

R. A.

Liberté


Derniers articles