Accueil > Sétif profond

L’évitement de Aïn Azel bientôt opérationnel

mercredi 13 décembre 2006

La localité de Aïn Azel (50 km au sud de Sétif), chef-lieu de daïra dont l’expansion est à la mesure des efforts de développement consentis par l’Etat, sera bientôt contournée par une voie routière destinée à fluidifier le trafic à l’intérieur de la circonscription urbaine, a indiqué le Directeur des travaux publics (DTP) de la wilaya. Cet évitement de la localité était devenu, selon le même responsable, « nécessaire en raison de la traversée quotidienne de Aïn Azel par des milliers de véhicules de tout tonnage se rendant vers les wilayas de M’sila et de Batna, ou se dirigeant vers les zones du Grand Sud ». La « bruyante traversée » de la ville et le flot ininterrompu de véhicules, y compris la nuit, avaient fini, soutient la même source, « par causer des blocages au niveau de la circulation intra-muros,et par occasionner d’importants désagréments aux riverains ».
Les travaux de cet évitement, combinés à ceux relatifs à l’élargissement et à la modernisation de la RN 78 vers le Sud, entre Aïn Azel et la limite de la wilaya de Batna, sont financés, précise le DTP, à hauteur de 240 millions de dinars et devraient être achevés avant la fin du premier trimestre de l’année prochaine.
Outre ce projet destiné à faciliter la jonction entre Aïn Azel et la limite administrative de la wilaya de Batna, plus de 500 millions de dinars sont affectés à la modernisation de la RN 78 sur 30 km, au nord, entre Aïn Azel et la localité de Guellal. A rappeler que le secteur des travaux publics a également bénéficié, dans la daïra de Aïn Azel, d’une enveloppe de plus de 20 millions de dinars dans le cadre du programme de développement des Hauts-Plateaux. Une enveloppe qui devrait permettre, relève le DTP, « de réhabiliter certains chemins communaux endommagés par les intempéries et de régler l’essentiel des problèmes d’enclavement qui subsistent dans cette daïra ».

R. L. / APS / InfoSoir


Derniers articles