Accueil > Sétif profond

Aïn Oulmène : Une compresse à la peau dure

mardi 19 décembre 2006

Ayant voulu mettre fin à ses jours par une arme à feu à cause d’un problème familial, un citoyen d’Aïn Oulmène a été évacué d’urgence vers le CHU de Sétif où il a été in extremis sauvé. En dépit de cela, le patient (B. C.) de 45 ans continuait à se tordre de douleur. Une consultation chez un spécialiste de la capitale des Hauts-Plateaux décèle un « corps étranger ». Après un autre passage sur le billard, l’on a découvert avec stupéfaction une compresse qui « végète » dans le corps du pauvre citoyen depuis... 24 longues années

El Watan

Derniers articles