Accueil > Sports

NA Hussein Day 0 - ES Sétif 0, l’entente passe à 30 points

vendredi 22 décembre 2006

Deux buts en tout et un autre nul blanc. C’est tout ce qui a résulté de la mise à jour. Une moisson lamentablement maigre, en dépit des gabarits diamétralement opposés des divers clubs en confrontation. Les deux grosses cylindrées du championnat (ESS et MCA) avaient, chacune de son côté, l’opportunité de marquer la différence et de s’envoler encore plus haut. Rien n’y fera. On aurait cru que les grands clubs de foot avaient été quelque peu ankylosés.
À commencer par le meneur, le club des Aigles noirs était en déplacement à Alger. Face aux NAHD, personne n’aurait donné cher de la peau des Algérois qui n’ont pas joué depuis pratiquement un mois. Fausse thèse que le football a toujours savamment démentie. Les Nasraouis se sont bien battus et ont tenu en échec l’un des poids lourds du ballon rond national. Le score restera vierge jusqu’au coup de sifflet final. Les Aigles des Hauts Plateaux passent à 30 points, tandis que le Nasria atteint 17 points.
Les protégés de Belhout ont obtenu un nul méritoire devant le Nasr d’Hussein Dey (0-0), ce qui lui permet de porter son avance à sept points sur le trio (JSMB, USMA, JSK), tout en comptant deux matches en retard.
En ratant les deux points, la situation du club de Hussein Dey est moins confortable que celle de son challenger, puisqu’il est situé à 3 points seulement de la seconde place de relégation.
Au stade du 5 Juillet, le derby algérois MC Alger-OM Ruisseau, joué sur un véritable bourbier qui gêna énormément l’évolution des joueurs, s’est également achevé sur un score de parité (1-1). Ce sont les Olympiens qui ont ouvert le score contre le cours du jeu par Mellouli, consécutivement à un coup franc de Moussouni (42e). Le MCA
égalisera juste avant la mi-temps (45+1) par Badache sur penalty transformé en deux temps.
Le Mouloudia d’Alger nettement battu par l’ESS à Sétif, n’a pas brillé, lui non plus, lors de son classique de la capitale avec le voisin olympien. En effet, le Ruisseau en crue en cette période hivernale, s’est vaillamment défendu et n’a rien cédé face à son illustre adversaire. Un autre match stérile qui se clôturera sans vainqueur ni vaincu. Du côté du doyen, qui occupe la septième place au classement (20 points), la bourde est encore plus magistrale. Accueillant le valeureux Olympic de Ruisseau décidé à se refaire une santé, le Mouloudia qui évoluait et sur sa pelouse et devant son public, n’aura pas brillé outre mesure. 90 minutes plus tard, entre offensives et contre-attaques, les filets n’ont été secoués qu’une seule fois sur un coup de réparation. Une occasion ratée pour les protégés de Fabbro et une bonne opération des protégés du petit club de quartier du Mont fleuri, qui grandit au fil des journées et qui prouve qu’il a bien de la pêche. Le statu quo a ainsi été préservé en haut de la pyramide.
Les protégés de Youcef Farhi, à la onzième place du classement, n’ont pas non plus été à la hauteur des ambitions du public. L’OMR a, certes, grignoté un point, il signe là une opération salutaire pour sa carrière, vu qu’il se trouve dans l’œil du cyclone, mais n’a jamais répondu à l’attente
du public.

M. G. La Tribune


Derniers articles