Accueil > Sports

ES Sétif - El-Koweiti : Confirmer Riyad

samedi 23 décembre 2006

Le leader du championnat, qui a bien négocié ses deux dernières rencontres retard (MCA et NAHD), se retrempe à nouveau dans l’ambiance de la Champions League arabe. Après En Nasr, l’Aigle noir donnera, ce lundi, la réplique au Koweït El Koweïti qui ne se déplacera pas en victime expiatoire sachant qu’il joue une carte importante pour la suite des événements. Pour cette confrontation, Slimane Raho sera suspendu. A cause du cumul des cartons, l’absence du latéral droit, qui a son poids dans l’échiquier du Belhout, ne passera pas inaperçue. Les Bourahli, Benchaïra et Yakhlef, qui n’ont pas été alignés face au NAHD, seront de la partie. La répétition des matches références ne permettent pas à l’Entente de se reposer ou de bien préparer ces joutes internationales. Pour l’illustration, le staff technique ententiste n’a programmé pour les deux séances précédant la rencontre de lundi que de légers exercices d’entretien. Les Koweïtiens, qui se déplacent en avion spécial (Koweït - Sétif), arriveront aujourd’hui. La délégation, qui est composée de 38 personnes, élira domicile à l’hôtel El Hidab. L’adversaire, qui s’entraînera aujourd’hui au stade Guessab, ne foulera la pelouse du 8 Mai 1945 qu’à l’heure du match, demain. La confrontation, qui intervient quelques jours après le match El Faïçali-En Nasr, est prise très au sérieux par les Ententistes. « La formation du Koweït n’a pas atteint la phase des poules par un pur hasard. Elle fera le maximum pour effacer la contre-performance concédée à domicile. Le groupe, qui se trouve sur une courbe ascendante, est décidé à maintenir la dynamique de la victoire qui est le fruit des efforts et sacrifices consentis par toute la famille ententiste », dira Rachid Belhout qui met, une fois de plus, son groupe en garde contre tout excès de confiance d’autant qu’il sera appelé à effectuer deux sorties consécutives (El Faïçali et El Koweïti). Afin d’accentuer leurs chances de qualification aux demi-finales, les partenaires de Bourahli n’ont pas d’autres alternatives que la victoire. Rappelons à toute fin utile que le match de lundi sera dirigé par un trio tunisien.

K. Beniaïche, El Watan


Derniers articles