Accueil > Sétif profond

Le cauchemar des dos d’âne de la RN5

jeudi 4 janvier 2007

Cela fait plusieurs mois que le tronçon de la RN 5, longeant la cité des 1 000-Logements au sud de la ville de Sétif, est devenu un véritable danger pour les automobilistes, surtout pour ceux qui n’ont pas l’habitude d’emprunter cette route. En effet, et en dépit du dédoublement du dit tronçon, l’on assiste chaque jour à des accidents dont la cause serait, selon les habitants de la cité des 160-Logements sociaux, les dos d’âne installés en perpendiculaire au bloc A. Plusieurs voitures se sont renversées dans ces circonstances. “Heureusement que ces accidents n’ont pas engendré de morts, nous assistons à des dégâts matériels et à des blessés presque quotidiennement”, nous a affirmé Ramdane, un habitant du dit bloc. Des citoyens s’interrogent sur “le silence des responsables de la ville de Sétif, de la DTP et de la sûreté qui tournent le dos à ces anomalies dans l’installation de ce ralentisseur afin d’y remédier à temps”. Rappelons qu’il existe des textes réglementant l’installation des dos d’âne, et la décision revient à la commission de wilaya pour lutter contre leur installation anarchique. “Avant, c’était le citoyen qui demandait l’installation des dos d’âne, maintenant, il demande de les enlever”, déclare un responsable.

Faouzi Senoussaoui
Liberté

Derniers articles