Accueil > Santé

Une unité d’hémodialyse à Aïn-Oulmène

samedi 6 janvier 2007

Une unité d’hémodialyse sera ouverte à Aïn- Oulmène, dans la wilaya de Sétif, au plus tard au début du second trimestre de cette année, a-t-on indiqué à la direction de la santé dont les responsables annoncent également la mise en œuvre d’un programme visant à améliorer les prestations de service de l’hôpital de cette ville.
Une enveloppe de 15 millions de dinars a été consacrée à l’aménagement et l’équipement de cette unité qui sera à même de recevoir 30 patients par jour, précise-t-on encore. Le taux de couverture médicale dans la wilaya de Sétif est aujourd’hui d’un médecin pour 6500 habitants alors que la moyenne nationale est de 6000 habitants par médecin, estime-t-on. D’une capacité de 240 lits, l’hôpital de Aïn-Oulmène comprend des services de chirurgie générale, de chirurgie orthopédique, d’ophtalmologie, de médecine interne et de gastroentérologie. Le programme d’amélioration des prestations de service comprend des opérations de renforcement du personnel médical des structures de santé, la création d’un service dénommé "l’hôpital ami de l’enfant" au niveau du service de pédiatrie et l’équipement du service de pédiatrie néonatale. Dans la perspective de diminuer la mortalité à l’accouchement et la mortalité néonatale, la direction de la santé de la wilaya de Sétif entend créer 5 centres référentiels de suivi des femmes enceintes atteintes de maladies chroniques comme le diabète et l’hypertension. Cette initiative est la première du genre à l’échelle nationale, selon le responsable de la santé de cette wilaya. La même source signale également la diminution des zoonoses, et ce, grâce notamment au programme de lutte contre la leishmaniose et à la faveur de la vaccination, l’abattage des animaux errants et de la surveillance des maladies à transmission hydrique.

APS


Derniers articles