Accueil > Sétif profond

Gare routière, dites-vous ?

dimanche 21 janvier 2007

L’endroit faisant office de gare routière est dépourvu de la moindre commodité. Se trouvant au centre de Bougaâ, ce point de passage des transporteurs des 17 communes de la région nord et de transit avec le cheflieu de la wilaya, et n’ayant de gare que le nom, d’autant qu’elle est érigée sur une superficie ne dépassant pas les 400m2 fait pitié. En sus de l’exiguïté, les lieux manquent d’abribus, de vespasiennes et d’un minimum de prestations. L’état de la chaussée laisse à désirer. Pis encore, le terrain jouxtant la station, qui est utilisé comme décharge publique, altère un peu plus l’image de la cité qui mérite mieux : « Une agglomération comme Bougaâ, et en urgence, a besoin d’une gare routière digne de ce nom. On attend avec impatience l’inscription d’une telle opération », dira en guise de réponse le P/APC.

L. H. El Watan

Derniers articles