Accueil > Sétif profond

Cité 130 logts de Boussekine : Sans eau depuis des mois

dimanche 11 février 2007

La sécheresse sévit encore dans la zone nord de la ville de Sétif. Les habitants de la cité des 130 Lots, située à Boussekine, au sommet d’une pente, n’ont pas vu l’eau couler de leurs robinets depuis le début de l’été. Les explications de l’ADE sont aussi oiseuses les unes que les autres, selon les habitants de ladite cité. Pour certains, c’est le responsable du château d’eau (qui n’est pas très long, ne l’oublions pas) qui ne tourne pas suffisamment les vannes ; selon d’autres, la pente empêche l’eau de grimper… De nombreuses promesses leur ont été faites, mais aucune n’a été tenue. Les responsables de l’hydraulique et de l’ADE promettent, depuis le début de la saison estivale, la solution du problème, en vain. La seule trouvée est l’approvisionnement par citernes, ce qui ne satisfait pas la totalité des habitants. Beaucoup paient doublement leur facture en eau, l’une à l’ADE, alors qu’ils n’ont pas droit au précieux liquide et l’autre pour payer les citernes auxquelles ils ont recours individuellement. Le directeur de l’hydraulique leur aurait promis, il y a six mois, que le problème serait résolu jeudi. « Combien de jeudis sont passés et passeront encore avant que ce problème soit pris réellement en charge ? », s’interrogent les habitants de Boussekine.

El Watan

Derniers articles