Accueil > Sports

ES Sétif : Bourahli et Hadjaoui out !

jeudi 22 février 2007

Tout auréolée par sa série de bons résultats acquis, notamment, sous la houlette de Rabah Saâdane, l’Entente de Sétif tentera, cet après-midi au stade du 1er-Novembre de Batna, de poursuivre sur sa lancée en enchaînant avec un autre résultat positif. “C’est un derby, donc tout peut arriver. Certes, nous allons avoir affaire à une équipe mal classée qui fera tout pour glaner les trois points de la victoire. Ceci dit, en ce qui nous concerne, nous comptons bien continuer sur notre lancée et enchaîner avec un bon résultat, cet après-midi. En tout cas, nous ferons le maximum pour y parvenir. Je pense sincèrement que nous avons les moyens de rentrer chez nous avec une performance positive”, nous déclare Adel Maïza, le libéro de charme du onze de l’Aigle noir. Il faut dire que les Sétifiens n’auront pas la tâche facile devant une équipe qui voudra sûrement sauver sa peau de la relégation. En plein doute, et défaits lundi dernier contre l’OMR, les coéquipiers de l’ex-Ententiste Doumbia auront à cœur joie d’essayer de faire un bon résultat contre le leader et provoquer le déclic. Côté technique, par ailleurs, on s’attend à quelques légers remaniements au sein du onze qui sera aligné cet après-midi par Rabah Saâdane. Ainsi, on notera notamment la défection du portier number one Hadjaoui, lequel sera suppléé par Belhani. Blessé, le buteur Bourahli a dû déclarer forfait pour ce match. En défense, on assistera peut-être au retour de Yekhlef sur le côté gauche après son rétablissement total de sa blessure. En milieu de terrain, Keïta, Remy et Lamouchia s’occuperont, selon toute vraisemblance, de la récupération et la relance alors que sur le plan offensif Hadj Aïssa tentera, pour sa part, d’organiser le jeu et alimenter le duo attaquant Bourahli-Touil. Celui-ci, à la faveur de l’absence de Ziaya, blessé, aura une autre chance pour gagner la confiance de son technicien. En tout cas, les supporters sétifiens, qui seront sûrement nombreux aujourd’hui dans la capitale des Aurès, espèrent que leurs poulains réussiront un probant résultat et, pourquoi pas, la passe de trois.

F. R. Liberté


Derniers articles