Accueil > Sétif profond

L’huile d’olive se fait désirer

dimanche 4 mars 2007

Le prix de l’huile d’olive connaît une hausse vertigineuse. Elle a atteint un plafond de 350 DA, alors que le litre n’a jamais dépassé les 280 DA.

Selon les producteurs de la région nord de la wilaya de Sétif, les prix sont en ascension parce que l’oléiculture est en nette régression. « Le fellah qui produisait, il y a quelques années, plus de 1000 litres, ne peut plus dépasser le seuil des 115 litres, actuellement. La récolte espérée n’a pas pu se réaliser à cause du verglas qui a eu un effet néfaste sur la production de l’olive, et la vieillesse des arbres est l’autre cause de la mauvaise récolte », dira un producteur. « L’année passée, j’ai récolté 700 l, cette année, je n’ai même pas atteint les 70 litres », ajoutera un autre. « On s’est habitué à une fourchette de prix entre 200 et 250 DA, mais cette année les prix s’envolent, car l’huile de qualité devient une denrée presque rare », dira un citoyen de la localité de Bougaâ. A noter que les oléiculteurs de la région nord de Sétif ont tiré l’alarme lors de la 3e édition du Festival de l’olive organisée à Beni Ourtilane sur la dégradation des oliveraies.

L. Hammachi El Watan


Derniers articles