Accueil > Sétif profond

Le P/APC de Bir Haddada limogé

mercredi 10 mai 2006

Le wali de Sétif vient de démettre le président de l’assemblée communale de Bir Haddada, localité située à 30 km au sud-est du chef-lieu, et ce, suite à sa condamnation, à six mois de prison avec sursis, prononcée dernièrement par le tribunal de Sétif.

Ce dernier est accusé de dilapidation de deniers publics. Ce limogeage n’a pas été du goût de nombreux citoyens de la bourgade qui se sont rassemblés pacifiquement, samedi 6 dernier, devant le siège de l’APC. Les habitants de Bir Haddada, qui désapprouvent la décision du chef de l’exécutif, ont demandé son annulation et le rétablissement, le cas échéant, du limogé dans ses droits. De son côté, l’administration vient, nous dit-on, de charger le chef de la daïra de Aïn Azel devant entamer les démarches et procédures pour la désignation d’un nouveau maire qui devrait prendre en charge les affaires d’une municipalité, éclaboussée en outre par la condamnation de cinq autres élus pour une question de diffamation. Il convient de souligner que la wilaya de Sétif enregistre, en un laps de temps, deux limogeages de P/APC et ce suite à leur condamnation par la justice. Notons que c’est l’ex-maire de Aïn Abessa d’obédience FLN qui a été le premier à subir ce genre de sentence et qui ne sera pas la dernière, d’autant que les dossiers de certaines municipalités sont entre les mains de la justice. Pour rappel, de nombreuses communes de la wilaya sont ébranlées par des querelles sans... issue. Et dire que le mandat tire à sa fin...

Kamel Beniaiche El Watan


Derniers articles