Accueil > Sétif profond

Sétif veut retrouver sa vocation

jeudi 15 mars 2007

La capitale des Hauts-Plateaux veut retrouver son image d’antan, comme une véritable région agricole et rurale. Une enveloppe financière de 1,5 milliard de dinars a été dégagée pour être répartie sur 180 villages et hameaux, en application de la stratégie nationale de développement rural durable, indique un rapport présenté devant la dernière session de l’assemblée populaire de wilaya.

Destiné dans une première étape, aux 20 communes sur les 60 que compte la wilaya, choisies parmi les plus enclavées, le programme de renouveau rural touche l’ensemble des indices de développement durable dans ces zones, notamment le facteur humain, à travers l’amélioration des conditions de vie des populations. Dans ce sens, un programme comportant 52 projets de proximité a été adopté au profit de 1 200 familles. Suivies selon les services de la wilaya « par le chef de l’exécutif en personne », les opérations programmées portent, entre autres, sur la lutte contre la désertification dans les communes du sud de la wilaya et sur l’élargissement de la superficie cultivable à 880 ha, soit une augmentation de 0,25% par rapport à la superficie actuelle, sur l’élargissement de la superficie irrigable à 12 171 ha soit une augmentation de 110% par rapport à la superficie actuelle, la plantation de 6 368 ha en arbres fruitiers et l’augmentation de la capacité de production de miel de 137%. Cet effort devrait également accroître le nombre de vaches laitières pour le porter à 17 632 têtes, soit une augmentation de 18,5% par rapport au nombre actuel. Pour rappel, les statistiques de 2005 évaluent la population de la wilaya à 1,5 million d’habitants, dont 60% vivent en zone rurale.

R. L. / APS

Derniers articles