Accueil > Sétif profond

Sétif : L’état civil étouffe

dimanche 25 mars 2007

Rentrée scolaire ou pas, l’état civil de la municipalité du chef-lieu de la wilaya est quotidiennement « assiégé » par une marée humaine. Les guichets en charge des actes de naissance sont les plus sollicités. Le personnel n’ayant bénéficié d’aucune récupération depuis plus de quatre années, est à bout et au pied de guerre dès 7h du matin. « La masse de travail est énorme. Nos services délivrent quotidiennement plus de 3 000 exemplaires d’actes de naissance. », dira en préambule Abderrezak Nefir, le chef de service qui consomme, en signatures, quatre stylos par jour : « L’informatisation qui tarde à venir est désormais impérative. Son introduction rendra service à tout le monde », souligne notre interlocuteur qui nous informe que la structure a enregistré, l’année écoulée, plus de 15 000 naissances et 3 500 actes de mariage. « Pour faciliter la tâche aux handicapés et aux citoyens nés à Sétif et résidant ailleurs, trois guichets, dont un est destiné aux handicapés, sont depuis un certain temps, fonctionnels », précise M. Nefir qui profite de l’occasion pour orienter les citoyens vers les différentes annexes implantées dans différents coins de la cité, habilitées elle aussi, à délivrer divers types de documents administratifs, car l’état civil du siège de la municipalité « étouffe », conclut notre interlocuteur qui souhaite une implication des citoyens dans le bon fonctionnement du service.

K. Beniaïche, El Watan


Derniers articles