Accueil > Sétif profond

Aïn Roua : De mal en pis

dimanche 22 avril 2007

Situés à quelques encablures du chef-lieu de la daïra de Bougaâ, plusieurs quartiers de la commune de Aïn Roua vivent dans le dénuement total. Les commodités indispensables font défaut. Faute d’une couche de bitume les principaux chemins sont boueux en hiver et poussiéreux l’été (tels Nilou, Bounagarya, Mina et d’autres). « Hormis le tronçon de la RN74, traversant le village sur 1 km, le reste est éventré et attend l’intervention des services concernés », dira un habitant du quartier Nilou. Le ramassage des ordures ainsi que l’éclairage public sont les autres tares des lieux. « Les efforts de quelques agents de la voierie restent insuffisants et nous sommes toujours dans l’attente de l’aménagement de nos cités et la prise en charge de ses problèmes », dira un autre.

El Watan


Derniers articles