Accueil > Sétif profond

Peur sur la ville

dimanche 29 avril 2007

La capitale des Hauts-Plateaux vit, ces jours-ci, au rythme des mauvaises nouvelles relatives à l’insécurité, aux kidnappings de taxieurs qu’ils soient clandestins ou non. Surtout après l’acte abominable qui a coûté la vie, la semaine dernière, au jeune Hosni happé à la fleur de l’âge par des criminels. Un autre clandestin a failli laisser sa peau non loin du cimetière de Sid El Khier. Le machiavélique plan des tueurs a été vite déjoué par ce taxieur conjoncturel qui doit sans nul doute faire une waâda et se chercher un autre job plus lucratif et moins dangereux. Dans ce registre, le crime de Hosni est, nous dit-on, sur le point d’être élucidé. La voiture a été, semble-t-il, retrouvée chez un citoyen croyant avoir fait une bonne affaire en « achetant » une belle voiture à un prix défiant toute concurrence. Notons, à toutes fins utiles, que c’est difficile pour une fille d’emprunter seule et à n’importe quelle heure de la journée, le grand boulevard de la wilaya. En exhibant son portable à proximité de son établissement où rodent des loubards, la gent féminine s’expose ni plus ni moins aux représailles et dangers de dealers dopés par des psychotropes et drogues et qui portent préjudice à autrui et sèment la peur sur la ville.

Kamel Beniaiche
El Watan

Derniers articles