Accueil > Sports

5 000 dollars d’amende pour l’ES Sétif et de lourdes sanctions à l’encontre du Ahly (A. saoudite)

mardi 1er mai 2007

5 000 dollars d’amende pour l’ES Sétif et de lourdes sanctions à l’encontre du Ahly (A. saoudite)

Mercredi 2 mai 2007

La commission de discipline de l’Union arabe de football (UAFA) a infligé une amende de 5 000 dollars à l’ES Sétif suite « aux incidents survenus » lors du match face au Ahly (Arabie saoudite) (2-0) comptant pour les demi-finales retour de la Ligue des champions, a annoncé hier l’UAFA. La commission qui s’est réunie dimanche dernier à Casablanca (Maroc) a justifié cette sanction financière par « le jet de fumigènes par les supporters de l’ESS, ce qui a perturbé la rencontre et obligé l’arbitre à l’arrêter pendant deux minutes », précise l’instance arabe sur son site officiel. Le club algérien risque en outre de « jouer sa première rencontre dans une compétition arabe à 150 km de la ville de Sétif en cas de récidive », a averti l’UAFA. De son côté, le club saoudien du Ahly a écopé de lourdes sanctions, sur la base des conclusions de l’enquête menée par une commission formée par le président de l’UAFA, et les rapports de l’arbitre et du délégué de la rencontre. Ainsi, le joueur du Ahly, Ahmed Derouiche, a été suspendu de toute participation avec son équipe ou tout autre club à la Ligue des champions pendant une année, à partir du 19 avril.
Il devra, en outre, s’acquitter d’une amende de 1 500 dollars. Ses deux partenaires de club, Khaled Badra et Antonio Kayo Silva, ont écopé de six matches de suspension assortis de 1 500 dollars d’amende. La commission de discipline de l’UAFA a également suspendu le dirigeant du Ahly, Khaled Mohamed Bamchous, pour une année, à partir du 19 avril 2007, et lui a interdit d’accompagner son équipe ou tout autre club qui participe à la Ligue des champions arabe. Il devra également payer une amende de 1 500 dollars.

La Tribune


Derniers articles