Accueil > Culture

Le patrimoine à l’honneur

dimanche 6 mai 2007

Le Mois du patrimoine qui s’étale du 18 avril (Journée mondiale du monument) au 18 mai (Journée mondiale du musée), entame à Sétif sa deuxième semaine.

Le musée archéologique de Sétif connaît une affluence quotidienne conséquente ; les lycéens et les étudiants de l’université de Sétif ont montré beaucoup d’intérêt à cette manifestation. Pour l’occasion, le département d’animation du musée a concocté un programme assez substantiel : exposition reflétant la richesse et l’héritage spécifiques de Sétif et de sa région. Les zaouïas sont aussi à l’honneur, car mettant en exergue le rôle qu’elles ont joué comme centres religieux, surtout durant la période coloniale ; elles ont participé à la sauvegarde et à l’éducation de la population, grâce à l’enseignement du Coran. Le musée, en collaboration avec la cellule archéologique de Constantine organise des journées de sensibilisation, d’information et de formation en faveur des éléments de la Gendarmerie nationale et porteront surtout sur l’article 04/98 qui touche au patrimoine culturel matériel et immatériel. L’objectif de ces journées est aussi de sensibiliser les différentes couches de la société sur l’importance de l’archéologie et les risques qu’elle encourt comme les vols, et les dégradations. Des journées d’étude sur le tourisme culturel ainsi que sur la promotion et la protection du patrimoine qui vise en particulier les opérateurs touristiques et la formation professionnelle, sont prévues et ont pour objectif d’encourager le tourisme archéologique en y intégrant la découverte du patrimoine archéologique dans les circuits touristiques. La « valise muséale » spécifique au musée de Sétif est aussi une pierre angulaire de la manifestation « Mois du patrimoine », des archéologues font la tournée des établissements scolaires, portant le contenu du musée dans leur valise pour le mettre à la disposition des lycéens. Les journées culturelles, scientifiques et aussi ludiques finissent par un concours dont les lauréats seront récompensés par un voyage dans les sites archéologiques de Djemila (Sétif) ou Timgad (Batna). Pour faire connaître et découvrir les spécificités de la région, une fête (ars) sétifienne sera organisée et permettra de mettre en valeur les traditions et le folklore sétifien et surtout le sraoui, la chanson sétifienne très appréciée par le public algérien.

Nabil Lalmi
El Watan


Derniers articles