Accueil > Sports

Finale retour de la Coupe Arabe : 1,5 million DA pour chaque joueur en cas de victoire

mercredi 9 mai 2007

Les responsables du club phare de la capitale des Hauts-Plateaux ont mis le paquet dans l’espoir de remporter la Champions league arabe contre El Faïçali dont la manche retour est prévue le 17 mai à Amman (Jordanie).

Tenus en échec à domicile (1-1), en match aller, les Ententistes se doivent de gagner pour espérer s’adjuger le premier trophée algérien dans cette compétition, nouvelle version, qui est à sa quatrième édition. Pour cela, les responsables du club ont promis une prime conséquente de 150 millions de centimes à chaque joueur en cas de victoire. Le wali a déjà débloqué la prime de la finale, promise la veille de la manche aller, qui est de 50 millions de centimes à chaque joueur. Les dirigeants se veulent, à travers cette décision, motiver davantage les joueurs à faire le maximum pour aller renverser la vapeur et revenir avec le trophée. Les coéquipiers de Bourahli en ont les moyens, mais ils doivent gérer leurs efforts durant cette semaine, car avec le cumul de matches, ils risquent de laisser des séquelles à la veille de leur départ à Amman. En effet, après le match aller contre El Faïçali et le match retard de lundi passé face au WAT, l’ESS s’apprête à disputer demain, contre le NAHD, son troisième match en une semaine. L’entraîneur Rabah Saâdane compte, cette fois (jeudi), faire reposer les joueurs cadres en dépit de l’importance de la rencontre pour la course au titre qui échappe au club depuis 20 ans. Une autre victoire sur les Sang et Or permettrait à la formation de Aïn El Fouara d’aborder la manche retour armée d’une bonne dose de motivation pour perpétuer la tradition qui fait que « l’Entente n’a jamais perdu une finale ». L’Entente de Sétif s’envolera le lendemain (vendredi) à 9h à destination de Amman, via le Caire, avec une forte délégation de 60 personnes dont une quinzaine de journalistes de différents médias, appelés à couvrir l’événement. Cependant, l’attaquant Issaâd Bourahli, le grand absent au match aller, rejoindra directement le groupe deux jours plus tard pour éventuellement participer à la manche retour. Mais la grande incertitude demeure la probable absence du meneur de jeu Lazhar Hadj Aïssa qui a ressenti des douleurs au match aller. L’ancien patron des Verts l’avait dispensé du match de lundi passé contre le WAT et compte même le ménager pour celui de demain face au NAHD. En somme, l’ESS, qui dispose d’un riche effectif, garde ses chances intactes même si les deux vedettes précitées manqueraient au rendez-vous.

Kamel Beniaiche
El Watan


Derniers articles