Accueil > Sétif profond

Timelouka : Entre le noir et la gadoue

dimanche 13 mai 2007

Situé à quelques mètres de l’aéroport du 8 Mai, Timelouka, un bourg dépendant de la commune de Aïn Arnat, vit dans le dénuement total. A la tombée de la nuit, les chemins faisant office de rues, cabossés et éventrés à différents endroits, tombent dans les ténèbres. « L’austérité » imposée à l’éclairage public qui s’est inscrit aux abonnés absents depuis plus de six mois, oblige les habitants de la localité à s’enfermer tôt. Cette situation a poussé l’imam de la mosquée à jumeler les prières du Maghreb et d’El Icha. Le chômage des jeunes est l’autre problème endémique de la bourgade. En l’absence de transport scolaire, les enfants scolarisés au CEM de Khalfoune sont exposés aux accidents de la route, d’autant qu’ils parcourent un tronçon dense en trafic routier. « Timelouka ne doit pas demeurer en marge du développement que connaît actuellement notre commune qui a de surcroît bénéficié d’une grande enveloppe. On ne demande que l’amélioration de notre cadre de vie et un coup de main pour achever les travaux de l’école coranique », diront des citoyens qui demandent au premier responsable de la wilaya de visiter l’école primaire menaçant ruine ...

El Watan

Derniers articles