Accueil > Sports

Finale J-2 : A l’écoute de Amman

mardi 15 mai 2007

Hadj Aïssa s’entraîne

Hadj Aïssa a entamé, avant hier, sa préparation en s’entraînant avec le groupe. Souffrant toujours d’une méchante blessure, le meneur de jeu sétifien est soumis à d’intenses soins médicaux en vue de le mettre sur pied le jour du match.

Entraînements à huis clos

En stage depuis samedi, l’Entente s’entraîne à raison d’une séance quotidienne pour préparer la finale retour. Comme au match aller, Saâdane a décrété le huis clos pour les trois jours de préparation. A cet effet, l’entraîneur sétifien a refusé l’accès au stade à des journalistes jordaniens. Aussi, des instructions ont été données au niveau du Regency Hôtel d’interdire à toute personne de se rapprocher des joueurs.

Supporters en force

Une agence touristique sétifienne, “Anissa Tours”, a programmé des voyages organisés vers Amman. A cet effet, quelques centaines de supporters sont déjà arrivées dans la capitale jordanienne en attendant les derniers groupes dont l’arrivée est prévue aujourd’hui. Les Sétifiens ont promis de transformer le stade d’Amman en un stade de feu comme le 8-Mai-45. Munis de leurs attirails (les fameux fumigènes) ramenés d’Algérie pour la circonstance, les fans des Noir et Blanc espèrent " mettre le feu" au stadium. La gent féminine fera elle aussi partie des supporters algériens. En effet une poignée de femmes algériennes, venues d’Algérie spécialement pour encourager l’Entente de Sétif. A défaut d’accéder à un stade dans leur pays, ces femmes pourront voir évoluer leur équipe à Amman, à quelques milliers de kilomètres de l’Algérie.

Du renfort pour les Sétifiens

En plus des centaines de supporters algériens présents à Amman, et des fans du club jordanien d’Al Wahadate, l’Entente de Sétif pourra aussi compter sur la présence d’Irakiens et de Saoudiens venus spécialement les encourager. Ces derniers de fervents supporters du club d’Al Hilal, qui impressionnés par l’Entente de Sétif et surtout après que l’ESS ait éliminé les trois clubs rivaux (Ittihad Djeddah, Nasr Saoudi et Ahly Djeddah) ont décidé de remercier les Sétifiens à leur manière en venant tout simplement leur prêter main forte.

Présence du roi Abdallah

Le roi Abdallah de Jordanie, parrain de la finale de la Champions League arabe, serait, selon la presse jordanienne, probablement présent le jeudi au stade d’Amman pour assister au match.

Mesures de sécurité exceptionnelles

La direction de la sûreté publique jordanienne a organisé, hier, au niveau de son siège, une conférence de presse ayant trait au volet sécuritaire à l’occasion de cette importante manifestation sportive. Le chargé de l’information de la direction de la sûreté publique, le commandant Bachir, a dressé un compte rendu sur la campagne de sensibilisation lancée par la sûreté publique et destinée aux supporters jordaniens et ayant pour slogans "encourage avec amour" et "encourage avec respect". Le conférencier a aussi abordé tous les aspects liés au domaine sécuritaire d’avant, durant et après la rencontre surtout en cas de victoire de l’équipe d’Al Faïcaly. Aussi et contrairement aux supporters égyptiens du Zamalek, jugés trop bruyants et pour lesquels d’importantes mesures de sécurité ont été prises à leur encontre, les supporters sétifiens, et dès leur arrivée à Amman ont été d’un comportement et d’une correction exemplaires, choses qui ont incité les services de sécurité jordaniens à n’imposer aucune restriction et abandonner toute surveillance pour les groupes d’algériens.

Arrivée des arbitres

Les arbitres devant officier la rencontre de la finale retour de la Champions League arabe, sont arrivés hier à Amman. Conduite par l’arbitre principal, l’Egyptien Issam Abdelfatah, la délégation des officiels comprend les deux arbitres assistants, Walid Chaâbane et Sobhi Rached (Egypte). Le 4e arbitre est l’Omanais Abdallah Al Hilali. Le commissaire au match étant le Tunisien Hedi Jouini. Enfin, le général Farouk Boudhou en tant que superviseur des arbitres.

Accréditation des journalistes

L’Union arabe de football a décidé de mettre en place, à l’occasion de cette rencontre, des cartes spéciales destinées aux journalistes venus de plusieurs horizons couvrir ce grand rendez-vous footballistique arabe. Aussi et au vu du nombre impressionnant de journalistes, il a été décidé de répartir les envoyés spéciaux sur les différentes tribunes du stade.


Voir en ligne : Le Soir d’Algérie


Derniers articles