Accueil > Economie

Peugeot Algérie, l’art de l’accueil

dimanche 17 juin 2007

Le client est roi. » Cette devise ne semble pas faire partie des devises des représentants de la maison Peugeot, pour ne pas la citer, à Sétif. L’art d’accueillir, de recevoir et d’essayer de satisfaire un client n’est pas leur apanage. Un jeune, victime de la bureaucratie de l’administration algérienne, est prié de fournir une facture pro forma sur laquelle doivent figurer et le prix en hors taxes et celui en TTC d’un véhicule (facture établie comme il se doit par un concessionnaire agréé). Tous les concessionnaires approchés ont accepté de le faire sans le moindre problème, seule la maison Peugeot refuse, sous prétexte que le logiciel de facturation n’est pas programmé pour cela. Jusque-là, rien d’anormal, si ce n’est que le responsable de la représentation de ladite société, sollicitée pour essayer de trouver une solution, envoie paître le jeune investisseur, lui demande de « se débrouiller », conseille au client d’aller voir ailleurs s’il n’est pas convaincu. Oui, c’est de cette manière qu’on traite sa clientèle, malheureusement… Et pour comble, lorsque sur insistance du demandeur, une facture TTC a été établie, elle portait le prix en hors taxes et en TTC. Comme quoi !

El Watan


Derniers articles