Accueil > Sétif profond

3e Festival national des ensembles vocaux à Sétif

dimanche 26 mars 2006

Des ensembles polyphoniques formés d’enseignants de musique représentant neuf wilayas du pays prendront part, de dimanche à mardi à Sétif, à la 3e édition du Festival national des ensembles vocaux (chorale), apprend-on à la direction de l’éducation de la wilaya, structure organisatrice de la manifestation.
Quelque 204 enseignants de musique exerçant dans les collèges des wilayas du centre du pays (Médéa, Tizi-Ouzou et Blida), de l’Est algérien (Sétif et Batna), de l’Ouest (Tiaret) et du sud du pays (Ouargla, Ghardaïa et El-Oued) participeront, sur la scène de la Maison de la Culture “Houari-Boumediene” de Sétif, à ce festival ouvert aux seuls enseignants de musique.
“Même si l’esprit de compétition sera présent, compte tenu de la valeur des formations attendues, il n’y aura pas de premier prix, le jury devant décerner plusieurs distinctions récompensant, entre autres, la meilleure exécution, le meilleur texte et la meilleure maîtrise polyphonique”, indique M. Hannachi Laraba, cadre au niveau de la direction de l’éducation. L’édition précédente avait regroupé des représentants de cinq (5) wilayas, ce qui dénote, ajoute la même source, "du succès grandissant de cet événement culturel qui confirme la wilaya de Sétif dans son rang de capitale nationale du chant polyphonique ".
L’idée d’organiser une manifestation culturelle nationale dédiée à la chorale avait été concrétisée, note-t-on, à la fin des années 1960, pour la première fois à Sétif, grâce à l’ardeur du regretté professeur de musique Abdelouahab Sellami qui parvint à faire partager sa passion pour le chant polyphonique à des milliers d’écoliers et de lycéens de la région sétifienne.
Un émouvant hommage avait été rendu à cet artiste, en mars 2005, lors de la deuxième édition du festival.


Voir en ligne : El Moudjahid


Derniers articles