Accueil > Sétif profond

Les motos, l’autorité absente

dimanche 24 juin 2007

Les motos et les vélos envahissent les rues et déboulent d’où on les attend le moins.

Des jeunes de tout âge, perchés sur les deux roues et sans aucune protection, prennent les voies à contre-sens et bousculent tout ce qui vient en face, et gare aux mécontents ! Rien n’arrête ces machines pétaradantes et polluantes. Ni feux, ni stop, ni même l’agent de l’ordre n’ayant d’yeux que pour le pauvre automobiliste pénalisé pour la moindre infraction. Et ne parlez pas du casque qui ne fait pas partie des accessoires de certains motocyclistes, généralement éméchés. Le code de la route est donc piétiné par ces sources de malheurs, qui mettent, en sus, à mal les quiétudes des citoyens tancés par les stridents bruits de ces machines dont bon nombre sont dépourvues de papiers. Pis encore, le pauvre citoyen est agressé par ces engins de la mort qui le pourchassent même chez lui. Même les institutions publiques ne sont pas épargnées. Devant cette cauchemardesque situation, on est en droit de poser cette question qui taraude l’esprit depuis un certain temps : « Où est l’autorité ? ».

Kamel Beniaiche El Watan

Derniers articles