Accueil > Sétif profond

Maoklane : La loi de Sonelgaz

dimanche 24 juin 2007

Pour s’acquitter de la facture d’électricité, les habitants de Maoklane, pourtant chef-lieu de daïra, sont obligés de se déplacer à Bougaâ, située à 20 km. En plus des désagréments du « voyage », les clients de Sonelgaz ne sont pas rois. « On poireaute durant des heures. Ni les agents ni les responsables de Sonelgaz n’ont voulu tendre une oreille pour prendre en charge nos doléances », dira un des citoyens qui ont manifesté, ce week-end, leur courroux. « C’est à la fois lassant et énervant de faire, à chaque fois, une navette de 40 km pour s’acquitter d’une simple facture. Et on nous ferme en plus la porte au nez avec, en sus, des menaces de coupure et de pénalités », souligne un vieux qui n’oublie pas de brandir sa facture.

El Watan


Derniers articles