Accueil > Sports

ES Sétif : Keita risque une suspension

dimanche 24 juin 2007

Le Malien Souleimane Keita, désormais ex-joueur de l’ES Sétif, risque d’être confronté à des difficultés après avoir signé deux licences en l’espace de quelques semaines.

En effet, à la veille de la finale retour de la ligue des champions arabes (Al Faiçali-ES Sétif) à Amman, il a signé un contrat de deux ans avec le club qatari Al Arabi. Il devait effectuer une visite médicale au Qatar avant de porter le maillot de son nouveau club. Le montant du transfert s’élevait à 400 000 dollars. Après la finalisation du document, les dirigeants d’Al Arabi ont appris « d’une source algérienne » que le Malien était encore sous contrat pour une année. A la fin du championnat d’Algérie, Keita s’est rendu au Mali pour se ressourcer au milieu des siens. Sur ce, des dirigeants corses de l’AC Ajaccio sont entrés en jeu en proposant au joueur un contrat professionnel qu’il s’est empressé de signer à Bamako. Alertés, les dirigeants qataris sont montés au créneau et ont menacé de porter l’affaire devant les juridictions compétentes. Keita encourt une sanction de quatre mois et une amende d’un million de dollars au titre de dommages au club Al Arabi. Ajaccio a compliqué la situation en déposant la licence du joueur à la ligue française. Face à cette situation, les deux clubs ont sollicité l’intervention de Mohamed Raouraoua pour trouver un arrangement qui ne pénalise pas les trois parties. L’intervention de notre compatriote a abouti à un accord partiel entre les deux clubs qui ont convenu de régler le problème à l’amiable. Dans le cas contraire, l’affaire sera jugée par la commission (FIFA) que préside le Tunisien Slim Alloulou.

Y. O. El Watan


Derniers articles