Accueil > Sétif profond

Dans l’attente du VRD à Gaoua

dimanche 1er juillet 2007

Les bénéficiaires des logements sociaux participatifs (LSP) implantés à Gaoua, au nord-est de la ville de Sétif, attendent toujours leurs appartements. Si certaines entreprises ont déjà achevé leur quota, d’autres, et elles sont nombreuses, peinent à achever leurs chantiers pour une raison ou une autre. Les logements achevés sont fermés depuis quelques mois déjà, puisqu’ils ne peuvent être livrés à leurs propriétaires si toutes les commodités ne les accompagnent pas, principalement le VRD. Les travaux de ce dernier et malgré l’attribution du marché à une entreprise privée, durant mai dernier, selon les bénéficiaires, n’ont toujours pas démarré. Les futurs résidants des cités s’interrogent sur les raisons de cette situation dont ils sont les seules victimes et personne ne semble s’inquiéter. Le retard de lancement des travaux de VRD pénalise autant les bénéficiaires des logements que les entreprises qui ne livrent pas des logements achevés, ce qui engage de nouveaux frais. D’autres sociétés prennent cette situation comme prétexte pour travailler au ralenti et faire traîner leurs chantiers.

N. L. El Watan

Derniers articles