Accueil > Sétif profond

Lenteurs administratives à la Daira de Sétif

dimanche 1er juillet 2007

Les services administratifs de la daïra de Sétif devraient recevoir la palme de la lenteur. Il est vrai que cela n’est pas le propre de cette structure, mais il serait bon de dire qu’il existe des étapes qui ne faut pas franchir. En effet, l’établissement de n’importe quel document nécessite des mois et des années parfois, alors que tout un chacun de nous sait pertinemment que cela ne nécessite pas plus d’une journée de travail. Ainsi, un permis de conduire déposé le 30 avril 2007 pour prolongation de validité n’est toujours pas prêt le 28 juin 2007. Il avait déjà fallu attendre plus d’une semaine pour obtenir le récépissé lors du dépôt du dossier, car seul le secrétaire général de la daïra est en droit de le signer et l’on est, ainsi, mis en situation d’infraction du code de la route. Ce permis de conduire a été obtenu , il y a vingt ans à Sétif et ne nécessite donc aucune recherche dans l’espace intersidéral. Obtenir un passeport ou une carte grise est encore plus ardu et cause des cheveux blancs. Cette situation risque encore de perdurer dans le temps si des décisions concrètes ne sont pas prises.

N. L. El Watan

Derniers articles