Accueil > Economie

Agrofilm, à l’heure de l’exportation

jeudi 12 juillet 2007

Le complexe Agrofilm spécialisé dans la production des films et emballages flexibles (emballages de yaourts, détergents, pâtes et autres produits alimentaires) rentre dans la phase des exportations. D’une capacité de 12 000 t/an en matière d’extrusion et de 165 000 000 m2/an en impression, le complexe du secteur privé, en plein essor du côté des Hauts-Plateaux sétifiens, fournit un produit haut de gamme. Et après avoir convaincu des multinationales, installées en Algérie, l’emballage d’Agrofilm est exporté vers la Tunisie, la Libye, l’Espagne et le Cameroun. Ne comptant pas s’arrêter en si bon chemin, Rachid Khanfri, patron de la société faisant de la protection de l’environnement une religion, dit : « Avec un peu d’encouragement et de soutien moral surtout, le secteur privé est en mesure de relever tous les défis. Sachant qu’il est en tout point de vue compétitif. » D’autant que notre interlocuteur compte investir le créneau du film métallisé BOPP, actuellement importé. Pour ce faire, une nouvelle unité, devant créer 500 nouveaux postes de travail et produire annuellement 12 à 13 t, est en perspective. K. B.Bougaâ : En quête de gaz naturel Les 60 foyers de Lehamcha et Ouled Khabbab, villages dépendant de la commune de Bougaâ, lancent un appel aux autorités locales pour bénéficier du raccordement au réseau du gaz naturel. « Le raccordement est désormais une nécessité d’autant que nos demeures sont situées à quelques mètres du réseau alimentant Bougaâ et Beni Ouassine », soulignent des citoyens fatigués par la perpétuelle course derrière le gaz butane. « Nous espérons que les autorités locales, et à leur tête le wali, interviendront d’autant que nous sommes disposés à contribuer financièrement … », dira un autre.

El Watan


Derniers articles