Accueil > Santé

Pas de consultation sans bon

jeudi 19 juillet 2007

Mardi, les centres de santé de la ville de Sétif avaient pris
congé de la population. Les citoyens qui se sont présentés
dans ces infrastructures pour une consultation médicale ont été renvoyés chez eux. Les médecins ne consultaient pas.
Etaient-ils en grève ou en mouvement de protestation quelconque ? Non. Refusaient-ils de travailler dans de mauvaises conditions ? Mais non ! La cause de cette non-assistance à personnes malades et ayant besoin d’être consultées par les disciples d’Hippocrate principalement aux centres de Bizard et d’El Maâbouda, n’est autre que la non-disponibilité de carnets de bons qui attestent le paiement par le citoyen du prix de la consultation.

El Watan


Derniers articles