Accueil > Sports

ESS : Hamidi dans l’expectative

dimanche 29 juillet 2007

L’Entente de Sétif s’est séparée hier officiellement de sa nouvelle recrue, le Roumain Bobbi Verdes. En effet, la direction du club champion en titre vient de signifier au joueur son renvoi pour insuffisance technique. C’est le cas également du Malien Lassana Diallo qui avait pourtant de grandes chances de figurer sur la liste des joueurs des Noir et Blanc version 2007/08 au vu de ce qu’il avait démontré aux premiers jours de son arrivée à Sétif, avant que la sentence de son non-maintien ne tombe finalement. Par contre, l’Ivoirien Alex Mouhoubi, mis à l’essai au même titre que les deux autres joueurs, portera les couleurs des champions arabes 2007. Ayant donné satisfaction au staff technique ententiste, l’entraîneur suisse Charles Roessli a émis un avis favorable quant à l’enrôlement de ce milieu récupérateur duquel on attend beaucoup, notamment après le départ du Malien Souleymane Keïta.

Il signera un contrat de deux saisons. Alex rejoindra ainsi donc son compatriote Adiko Remy. Pour ce qui est du nom du troisième joueur étranger de la composante sétifienne de la saison prochaine, Hakoum compte beaucoup sur la piste de l’attaquant Togolais Morito qui devait rejoindre le reste du groupe à Rennes, à l’occasion du stage précompétitif où il sera mis à l’essai.

Par ailleurs, nous avons appris que devant l’entêtement du président du MC Saïda qui exige, ni plus ni moins, le paiement d’un demi-milliard pour libérer Cheikh Hamidi, celui-ci a été prié par le boss sétifien Abdelhakim Serrar d’aller négocier lui-même sa lettre de libération. Il faut savoir qu’après plusieurs rounds de négociation, le numéro un du nouveau pensionnaire de l’élite a accepté, dans un premier temps, de libérer son joueur contre 400 millions, avant de changer d’avis. Une situation embarrassante pour cet attaquant qui voit ainsi son rêve de jouer dans la composante du champion en titre compromis en raison du fameux sésame que refuse, pour le moment, de lui octroyer le nouveau boss de la formation de Saïda. Pour ce qui est du cas Lazhar Hadj Aïssa, nous apprenons, selon une source digne de foi, que Serrar a eu une franche discussion avec lui tout comme son frère aîné, dans l’après-midi de vendredi, où les deux parties ont mis tout au clair. Le joueur est attendu en tout cas pour la reprise des entraînements prévue pour aujourd’hui à 10h.

F. R. Liberté


Derniers articles