Accueil > Sétif profond

Cité des 750 Logements : Tapage nocturne et nuisance sonore

jeudi 2 août 2007

Les habitants de la cité des 750 Logements à Sétif se plaignent du tapage nocturne et de la nuisance sonore dont ils sont victimes. En effet, une construction transformée en salle de fêtes est la cause de cette pollution sonore qui, sans prendre en considération ni la proximité de la mosquée, ni celle de l’hôpital, incommode particulièrement les habitants de la cité. Dès les premières heures du jour, et jusque très tard, 2 ou 3 h du matin, une sono assourdissante et des salves de baroud, parfois par des armes automatiques, tiennent éveillés les habitants des 750 logements et les pensionnaires de l’hôpital situé de l’autre côté de la rue. « Nous nous sommes plaints à maintes reprises, mais en vain. La réglementation en matière de salles de fêtes n’est pas du tout respectée, ni appliquée, encore moins par les tenanciers de cet espace et les services qui ont en charge l’application de ces lois », s’indignent des citoyens condamnés à passer des nuits blanches depuis l’ouverture de la saison des mariages et fêtes en tous genres. Un vieux monsieur nous dira : « Même au moment des prières et malgré la proximité de la mosquée, les fétards ne baissent pas leur sono et continuent leur tintamarre. De nombreuses démarches ont été entreprises pour ramener un peu de calme dans la cité, mais sans aucun résultat. Nous demandons aux autorités d’intervenir ». Un autre citoyen, dont le sommeil est perturbé par ce tapage nocturne, ajoutera : « Nous sommes parfois réveillés en sursaut par des coups des salves tirées au milieu de la nuit. Ma petite fille s’est cognée à la porte dans le noir en sautant de son lit ».

N. L. El Watan


Derniers articles