Accueil > Sétif profond

Plus de 3 000 extraits de naissance délivrés par jour

dimanche 9 septembre 2007

A une semaine de la rentrée scolaire, les employés du service de l’état civil déploient des efforts. Après avoir connu une ruée quotidienne de la part des nouveaux bacheliers, maintenant, ils sont pris d’assaut par des centaines de citoyens, tout âge confondu, pour demander les documents exigés par les établissements scolaires et plus particulièrement ce fameux extrait de naissance n° 12, où seul le service implanté au niveau du siège de l’APC peut le délivrer.

Pour le citoyen, c’est le parcours du combattant pour réussir à réunir ce dossier d’inscription. Faisant face à cette forte demande où plus de 3 000 extraits de naissance sont délivrés par jour par, les agents de l’état civil, qui n’ont d’autre choix que de gérer et de satisfaire les demandeurs, supportent l’irritation et aussi le comportement nerveux de certains. Qu’on le veuille ou non, le préposé au guichet joue son rôle et le citoyen, qui passe des heures d’attente pour ce fameux document, n’est pas à « blâmer », mais les responsables du secteur doivent trouver une solution par une décentralisation, et ce, par une amélioration technique, comme il a été proposé par le passé l’ex-P/APW (l’informatisation desdits services). Au rythme de ces pratiques, le citoyen et les agents de l’état civil ne sont pas sortis de l’auberge.

La Nouvelle République

Derniers articles